Chants et slogans !

Précarité dans l’enseignement supérieur-recherche:

Y’en a assez, assez, de la précarité
Dans les labos et les universités !

A ceux, à ceux qui veulent, précariser les facs,
Les étudiant.e.s répondent : résistance !
Les personnel.le.s répondent : résistance !

Les services publics,
on s’est battu pour les gagner,
on se battra pour les garder !
Non à l’austérité !

Etudiant.e.s, personnel.le.s,
précaires ou titulaires,
c’est tou.te.s ensemble qu’il faut lutter,
c’est tou.te.s ensemble qu’on va gagner !

Et qui va donner des TD ?
Nous on fait des manifestations !
Et qui va écrire des articles ?
Nous on fait des manifestations !
Animer des séminaires, et tout ça sans être payé.e.s !
Et qui va tenir le secrétariat ?
Nous on fait des manifestations !
Et qui va tenir la compta ?
Nous on fait des manifestations !
On fait tourner l’université, et on est surchargé.e.s !

Les CDDs :
Y’en a marre !
Précarité :
Y’en a marre !
Coupes de budget :
Y’en a marre !
Etre méprisé.e.s :
Y’en a marre !
Travail non payé
Y’en a marre !
Etre débordé.e.s :
Y’en a marre !
Les petits salaires :
Y’en a marre !
Le stress :
Y’en a marre !
La galère :
Y’en a marre !

1 pas en avant, 3 pas en arrière :
c’est la politique du gouvernement.
Il était un ministre, qui était un banquier.
Une seule idée en tête, c’était l’austérité :
Licenciements, coupes de budget,
et pour tout le monde précarité…
Stop !
Personnel.le.s, étudiant.e.s,
doctorant.e.s, vacataires :
tou.te.s ensemble en avant,
on se laissera pas faire !

Loi Travail:

« El Khomri au RMI… » – Le mouvement étudiant de 2016
El Khomri au RMI/en Sibérie/au pilori
Pierre Gattaz au RSA
Boloré au bûcher
Lagradère au cimetière
François Hollande en hachis de viande
Et puis Macron dans un bouillon
[Variante « manifs cheminot.e.s » :]
Guillaume Pépy au RMI/en Sibérie/au pilori

« Merci Hollande ! » – Le comité de mobilisation de l’EHESS
(sur l’air de Merci Patron !)
Couplet 1:
Quand on arrive en manif,
On s’prend du gaz plein le pif.
L’idée de nous faire nasser
Nous emplit tous de gaieté.
Ah Ah Ah Ah oui !
D’humeur égale et joyeuse,
Nous courrons vers la gazeuse :
Le temps d’sortir nos slogans
Et tous en chœur on reprend !
Lalalalalaliéeeeohhh
Refrain :
Merci Hollande ! Et merci Valls ! (x2)
Quel plaisir de lutter contre vous !
On est heureux comme des fous.
Merci Hollande ! Et merci Valls ! (x2)
Ce que vous faites ici-bas,
Un jour l’MEDEF vous le rendra.
Couplet 2:
Quand on pense à cette loi
Offerte par le patronat,
Nous avons tous un peu honte
De n’pas y trouver notre compte.
Ah Ah Ah Ah oui !
Tout le monde dans la rue
Voudrait vous voir réélu :
Vous êtes notre bon ange
Et nous chantons vos louanges.
Lalalalalaliéeeeohhh
– Refrain –
Couplet 3:
Et en attendant l’espoir
De voir jaillir le Grand soir,
Nous allons vous faire payer
La colère accumulée.
Ah Ah Ah Ah oui !
Nous allons changer de rôle,
Vous irez croupir en tôle
Et nous nous occuperons
De gouverner sans patron.
Refrain modifié :
Et sans patron, Et sans patron (x2)
On travaill’ra sans exploitation.
A bas tous les chefaillons !
Et les patrons, et les patrons (x2)
C’que vous avez fait pour nous,
Nous le referons pour vous !

La Loi Travail, on n’en veut pas
Séparation du Medef et de l’État

La Loi Travail, c’est marche ou crève
Les étudiant.e.s/travailleurs-euses répondent : grève, grève, grève !

Et c’est qui les casseurs ? -C’est eux les casseurs !
Et c’est qui la racaille ? – C’est eux la racaille !
Alors dehors, dehors, ce gouvernement
Qui casse nos grèves et le Code du travaille,
Qui nous matraque et qui nous gaze !

Mais que fait la police ?
Ca crève les yeux !

A ceux – A ceux qui veulent
Casser le droit du travail (bis)
Les étudiant.e.s/travailleurs-euses répondent : résistance !

Qu’est-ce qu’on veut ? -L’abrogation !
Quand ça ? – Maintenant !

Y’en a assez, assez,
assez de cette société,
Qui n’offre que le chômage
Et la précarité !
(Y’a des chemises à déchirer
Et des costards qui vont voler)

Tout est à nous, rien n’est à eux
Tout ce qu’ils ont, ils l’ont volé (ils l’ont volé)
Partage du temps d’travail
Partage des richesses
Ou alors ça va péter (ça va péter)

– sur l’air de tous est à nous –
Travailler plus (bis)
Pour gagner moins (bis )
La loi travail
On n’en veut pas (bis )
Retrait de la réforme
Un CDI pour tou.te.s
Ou alors ça va péter ! (ça va péter !)

C’est pas les travailleurs/euses
Qu’il faut licencier
C’est le gouvernement
Qu’il faut virer !

La loi Macron
C’est bon pour les Patrons
La loi Travail
C’est bon pour le Capital
NON, NON, NON Aux lois antisociales

Ni chair à patrons, Ni chair à matraque !
Les étudiant.e.s/travailleurs-euses contre-attaquent !

C’est pas à l’Elysée, c’est pas à Matignon,
C’est pas dans les salons qu’on obtiendra satisfaction :
C’est dans la lutte, et par l’action !

Lycéen·nes, étudiant·es,
chômeur·euses et salarié·es,
C’est tou·tes ensemble qu’il faut lutter,
C’est tou·tes ensemble, qu’on va gagner!

Ils veulent nous faire bosser
Plus de 12h d’affilée
Ils font des profits et licencient
Nos vies, Nos vies
Valent plus que leur profit !

C’est pas au patronat de faire la loi
La vraie démocratie, elle est ici !

Derrière la loi travail,
Se cache le capital,
Notre lutte est internationale !

« Les CRS tous avec nous » – La Chanson du dimanche (récup’)
Couplet 1 :
On était jeunes on était fous,
On serait allés jusqu’au bout
Pour la France. (bis)
En 47 tous communistes,
En 58 plutôt gaullistes,
obédience… (bis)
Jusque là ça avait du sens,
Le sens de la résistance
Mais en 62 y’a Charonne,
A partir de là ça déconne…
Refrain :
Les CRS, tous avec nous !
Les CRS embrassez-vous !
Les CRS main dans la main,
Les CRS, on est copains !
Les CRS ont un banquier,
Les CRS sont endettés,
Les CRS sont comme nous,
Les CRS sont des humains !
Les CRS vont à l’hosto,
Les CRS ont des gamins,
Les CRS ont un loyer,
Les CRS vont à l’école,
Enfin… plus ou moins
Couplet 2 :
On s’en est fait des sans-papiers,
Des enseignants, des ouvriers
A Gandrange !
On s’en est farcis des jeunos,
Des syndicats, des metallos
De Florange !
Et depuis la guerre d’Algérie
Jusqu’au conflit de l’aciérie
On s’rait bien fait un communard
Mais on est arrivés trop tard !
– Refrain –
– Choré ! – (bis)
Matraque en haut, matraque en bas
Bouclier gauche, bouclier droite
Visière levée, visière baissée
Et on gaze, on gaze, on gaze, on gaze, on gaze…
– Refrain –