Levée des contrôles à l’EHESS !

Communiqué de Solidaires étudiant.e.s EHESS et Sud éducation EHESS

Le 13 mars 2017

Après l’obtention de la salle 13 le 9 mars dernier par des étudiant.e.s, qui occupent désormais la salle des Lombard au 96 bd Raspail, la direction de l’EHESS a fait le choix d’instaurer des contrôles à l’entrée du 105 et du 96 boulevard Raspail, avec fouille des sacs et contrôle de la carte d’étudiant.e ou de la carte d’identité. La direction avait déjà instauré des contrôles syustématiques lors de la proclamation de l’état d’urgence en novembre 2015, puis au printemps 2016 lors de la mobilisation contre la loi Travail. L’ « état d’urgence » est-il instauré à l’EHESS chaque fois que les étudiant.e.s se mobilisent pour faire valoir leurs droits, en l’occurrence le droit à des conditions d’études décentes (espaces de travail, espaces de détente et de discussion) ?

Nous demandons le levée immédiate de ces contrôles.

Les établissements d’enseignement supérieur doivent être des espaces ouverts, où il est possible d’entrer et de circuler, et où il est possible de s’informer, débattre et s’organiser.

Publicités